L' Ambre Sacré

L' Ambre Sacré

coin véto n°2

 

 

 

                               

  Les vaccins

 

Réunion UMES du 06décembre 2004-Grégory Casseleux

 

 

Les vaccins ne peuvent pas être faits à n' importe quel âge.

 

Les chatons bénéficient d' abord des anticorps provenant du colostrum.La période critique se situant entre 5 et 12 semaines : l' immunité maternelle, la prise de colostraleet le phénomène de dilution( ce phénomène est lié au poids et explique pourquoi les chatons les plus lourds meurent en premier car le taux d' anticorps est plus dilué que chez un chaton de petit poids).

 

  

 

Les différents vaccins:

 

*Vaccins inactivés:  Pas de risques contaminants, utilisable chez les femelles gestantes.

 

Peu immunogènes, ils sont adjuvés ( on ajoute un adjuvant qui crée une inflammation pour mobiliser les globules blancs).Doivent être faits en l' absence totale d' anticorps maternels.

 

*Vaccins atténués:  Miment l' infection, produisent une immunité locale. Utilisables en présence d' anticorps maternels même à taux élevé.

 

Risque de contamination si on pique à côté ( le chat se lèche et se contamine).Contre indiqué chez des femelles gestantes. Création de porteurs sains .

 

*Vaccins à base de protéines virales :  Coûteux                           

 

                                 Tableau des vaccinations

 

vaccinations

 

8à10semaines

 

12à14semaines

 

16à18semaines

 

rappel

 

panleucopénie

 

1ère injection

 

2ème injection

 

 

 

Tous les ans

 

coryza

 

 

 

1ère injection

 

 

 

Tous les ans

 

chlamydiose

 

 

 

1ère injection

 

 

 

Tous les ans

 

leucose

 

 

 

1ère injection

 

2ème injection

 

Tous les ans

 

rage

 

 

 

 

 

1ère injection

 

Tous les ans

 

 

La panleucopénie féline ou typhus du chat:

C' est une maladie  grave à incubation rapide, causée par un parovirus, le virus se multiplie dans les cellules qui se divisent rapidement donc dans l' intestin et la moelle osseuse.

Le coryza:

C' est une maladie très contagieuse qui touche les animaux vivant en communauté ou à l' état semi sauvage.Quatre vingt pourcent des cas sont dus à l' actiond' un herpès virus félin ou d' un calcivirus.

La chlamydiose:

C' est une maladie infectieuse due à une bactérie( chlamydophilafélis) qui peut atteindre tous les chats.

La leucose ou sida du chat:

C' est une maladie virale( FeLV) grave et très contagieuse. Il est conseillé de pratiquer un test de dépistage avant de vacciner votre chat.

La rage:

C' est une maladie commune à tous les mammifères et qui atteint le système nerveux central.

La vaccination ne cause pas d' effets secondaires et pourtant certaines réactions existent : la fatigue et les allergies .....

Le choc anaphylactique:

Certains médicaments , piqures d' insecte ou vaccin et oui ..peuvent provoquer un choc .

Les premiers symptômes se manifestent par une respiration difficile , des éternuements , des vomissements , une démarche chancelante et une diarrhée subite ..

Il faut suspendre le chat par les membres postérieurs pendant 10 secondes pour essayer de dégager les voies respiratoires et consulter votre vétérinaire en urgence , ce geste peut lui sauver la vie..

                                                        

La vaccination antirabique n' est plus obligatoire sur le territoire français:

La vaccination contre cette  pathologie redoutable  n' est plus obligatoire dans l' hexagone sauf dans certaines circonstances précises( expos). Ainsi cette vaccination reste obligatoire pour se rendre dans les îles ( Corse, Dom, Tom et  autres pays  ).

Pour être valable , la primo vaccination doit dater de plus d' un mois . De plus la  législation antirabique a édicté des mesures strictes qui ont été prises en compte rendu du risque majeur que cette maladie qui est une zoonose fait courir à l' homme .

Il est interdit de vacciner un chat de moins de trois mois .

Lors de la primo vaccination( qui a la particularité de s' effectuer en une seule injection) et à chaque rappel vous était remis un certificat spécial( bleu à la première vaccination, rose aux rappels ) établi sur un carnet à souches. A partir du premier janvier 2009, ces certificats disparaissent et sont remplacés par une mention apposée sur le passeport européen. 

Dorénavant la vaccination antirabique n' est valable que lorsqu' elle est pratiquée sur un animal immatriculé et détenteur d' un passeport européen.

Texte du Docteur- vétérinaire : Alain Fournier.

                                      

        LaPéritonite infectieuse:

C' est une maladie virale qui se déclare après la mutation de coronavirus entériques ( virus bénin) qui devient pathogène.

C' est une maladie grave et mortelle qui touche les jeunes chats (de 3 mois à 3 ans) et les chats agés (de 10 à 14 ans) .

Cette maladie pose de nombreuses questions car le virus responsable de la PIF appartient à la famille des coronaviridae: 

  COEF: virus peu nocifs

   COPIF: virus très virulents, agent de la PIF.

90% des chats sont à un moment donné positifs coronavirus mais ça n' a aucune valeur pronostique .

Ce coronavirus peut ne jamais muter et le chat porteur ne jamais déclarer la maladie .

La transmission du virus:  

Elle se fait par ingestion ou inhalation à partir de la salive et des selles de chats infectés , soit directement de chat à chat , soit indirectement à partir des gamelles ou des litières . 

Le chat peut être infecté par le milieu dans lequel il vit ( sol, vêtements..)

Les coronavirus sont très infectieux 95 à 100% des chats en contact avec un chat infecté sont contaminés en 2 semaines. Le virus est excrété pendant plus de 8 mois après la séroconversion jusqu' à 24 mois maxi.

 

Les facteurs prédisposants:  

Le stress , une faiblesse immunitaire , un changement de propriétaire, une intervention chirurgicale, une gestation et les chats en surnombre.

Deux formes de PIF:  

La forme humide est la plus grave , 75% des cas . Les seuls symptômes sont l' ascite et la maigreur ; les épanchements liquidiens sont abdominales et thoracique. Chez le mâle entier l' épanchement peut  envahir les enveloppes vaginales du scrotum. 

La forme sèche est une forme lente à se mettre en place .Les symptômes sont différents selon les organes atteints, les plus fréquents sont les yeux , le système nerveux central et les organes abdominaux.

Elle peut atteindre plusieurs organes à la fois . 

Le dépistage:  

Faire  toujours les tests au même laboratoire car sont différents d' un labo à un autre.

Le test Elisa( prise de sang)  détecte la présence ou non d' anticorps aux coronavirus .Le chat positif au test : taux de mortalité de 5%.Ce test présente de faux positif et de faux négatif.

Le test en RT PCR ( prélèvement rectal) détecte tous les coronavirus mutant ou non . C' est une méthode très sensible , permettant  de détecter la présence de très faibles quantités de virus  . Un seul test sur les fèces n' est pas fiable , il est conseillé de refaire un test un mois après .

Ces tests de dépistage n' étant pas spécifiques des FIPV , il n' est recommandé de les utiliser en première intention mais seulement si les éléments cliniques , hématologiques et biochimiques sont très en faveur d' une PIF.  

Prévention de la PIF: il n' existe pour l' instant aucun vaccin en France , ni de traitement mais seulement des traitements  palliatifs( corticoides à haute dose).

Eviter au maximun le stress du chat et une bonne hygiène du lieu de vie et un quotidien calme et constant.                                 

  Pour en savoir beaucoup plus :Le DR vétérinaire Diane Addie ( Ecossaise)

http://www.dr-addie.com

                          

                   La lipidose hépatique:

C' est une maladie grave affectant plus les femelles que les mâles.C' est une accumulation des cellules adipeuses ( graisse)   dans le foie.

Elle survient généralement à une situation angoissante causant une perte de l' appétit ( anorexie) .Elle peut être causée par une mauvaise alimentation ( obésité) .

Les signes:  

L' anorexie, une coloration jaunâtre des muqueuses buccales, de la peau au niveau du pavillon de l' oreille et de l' oeil.

Des vomissements , de la diarrhée et des signes nerveux peuvent apparaitre ( dépression, salivation excessive).

Pour diagnostiquer la lipidose hépatique : dosages des enzymes hépatiques , une radio de l' abdomen pour visualiser la taille du foie .

Traitement:

Une antibiothérapie selon l' état du foie et assurer une alimentation régulière afin que le foie retrouve sa fonction.

 

 

                La gingivite et la stomatite

 

                              

 

 



10/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres